Environnement et Patrimoine

Le Beaujolais

Notre beau village fait partie de la région viticole du Beaujolais qui s’étend de la Saône-et-Loire jusqu’aux frontières du Lyonnais ce qui lui confère des paysages vallonnés et parsemés de vignes à perte de vue. Son nom est issu de l’héritage de l’ancienne province française  dont la capitale s’appelait Beaujeu avant que Villefranche-sur-Saône ne prenne le relais. La région du Beaujolais est répartie en 3 ensembles que sont le Val de Saône à l'est, industriel, le beaujolais vert à l’ouest, couvert de collines, de forêts et les coteaux sur tout son territoire central. C’est dans cette dernière partie que l’on trouve une autre spécificité de notre belle région les Pierres Dorées.

 

Les Pierres Dorées

Il est de ces pays comme celui des Pierres Dorées dont on devient tout de suite amoureux. Rayonnant de lumière, suscitant la curiosité quant à ses origines, il donne au sud du Beaujolais un air de Toscane et forme un ensemble architectural très cohérent  sur un territoire regroupant plus de 38 villages.

L’abondance de cette pierre calcaire ocre et son exploitation ont façonné le paysage et donné une chaleur particulière à cette région. La conservation de ce patrimoine est l’enjeu des années à venir avec la restauration des maisons, cadoles, murets, lavoir et viaduc, tout spécialement à Jarnioux.

Notre patrimoine commun

Le patrimoine de Jarnioux est particulièrement abondant et a fait l'objet au cours des années passées jusqu'à nos jours d'un inventaire mis en place par l'association l'A.O.C ( association « A l'Ombre du Chêne ») pour en faire ressortir toutes les richesses de ses moindres recoins.

 

LE VIADUC – GARE

Notre patrimoine ferroviaire  relie toutes les richesses de notre territoire. En effet il circule à travers le vignoble et s'impose à notre regard tant il domine notre val de l'Ombre par la majesté de son viaduc construit en pierre dorée.

La voie du tacot qui serpente à travers les villages de pierres dorées de Villefranche-sur-Saône à Tarare depuis 1898 dispose à Jarnioux d'un viaduc à 7 arches qui permet d'avoir une vue d'ensemble du village à partir du cimetière. C'est à l'ancienne gare que l'on peut quitter la route et suivre le parcours de la voie ferrée jusqu'au viaduc.

LE CHÂTEAU

Le Château de Jarnioux appartient à la famille de Clavière depuis 1779 et représente sans doute l'un des meilleurs symboles de bâtiments en pierres dorées. Château fort datant de la fin du XIIIème siècle il en a tous les attributs : donjon, tour, barbacane, pont levis et chapelle. Le château, le site et le parc sont partiellement inscrits aux Monuments Historiques et se visitent pendant la période estivale, sur demande.

LE MANOIR

Le manoir de la Garde est un ensemble architectural bâti en pierres dorées en 1643 servant de lieu de réception d'exception. Il accueille également au printemps les journées "Découverte des plantes et fleurs d'ornement".

LA CHAPELLE

La chapelle Sainte-Catherine date de 1335 et est inscrite aux monuments historiques depuis 2006. Tour à tour chapelle des prébendiers puis église paroissiale, elle est acquise par Monsieur Montibert en 1889 lors de la mise en service de la nouvelle église et divisée en 2 parties. Le chœur de la chapelle fut racheté par la mairie et accueille à présent les Journées du Patrimoine qui sont l'occasion d'expositions.

LE LAVOIR

 

Le lavoir public fut construit en 1872 sur la volonté du 1er maire de Jarnioux, Auguste Guinon. Il  dispose de deux cheminées dans les angles pour faire bouillir les lessives. Ce bel ensemble est lui aussi construit en pierres dorées.

Crédit photos : Serge Prisset et Images Google

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Icône Google+
Suivez-nous sur Instagram

© 2018 - Syndicat d'Initiative de Jarnioux - Beaujolais - Région Auvergne Rhône-Alpes

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Icône Google+