Un peu d'Histoire...

Jarnioux en quelques dates…

 

XIIIème siècle : Le château de Jarnioux fut bâti au XIIIème siècle et les premières allusions dans les textes datent de 1284. Tout tout d’abord propriété de la famille de Gléteins, il passa de main en main au gré des indivisions jusqu’en 1771 où il entre dans la famille de Clavière toujours propriétaire à ce jour.

 

1335 : C’est ensuite la chapelle Sainte-Catherine et la prébende qui s’établissent dans le paysage Jarnioussien. Suite à l’assassinat de Jéhan de Gléteins, fils du seigneur de Jarnioux, le 10 Mai 1335, les 4 nobles ayant participé au meurtre sont condamnés à faire des pèlerinages en Palestine et en Angleterre ainsi qu’à financer la chapelle Sainte-Catherine et la prébende consistant à perpétuité en entretien de la chapelle et de ses deux chapelains.

 

 

1789-1792 : La naissance de Jarnioux ne fut pas de tout repos. A l’origine faisant partie de Ville-Sur-Jarnioux, le château de Jarnioux avait des velléités liées à ses particularités, chapelle avec prébende. Mais tout cela ne lui suffisait pas.

Il fallut la révolution française de 1789, la création des communes et qu’un évêque décide d’établir une « succursale » avec un prêtre pour que la paroisse soit séparée en deux et que puisse se concrétiser la séparation au niveau civil par la création d’une commune nouvelle 80 ans plus tard…

 

 

1869 : C’est donc en janvier 1869 que la commune de Jarnioux naquit sous la houlette d'un homme Monsieur Auguste Guinon qui, tout de suite, se lança dans la mise en place de l’ensemble des attributs d’une commune. Il y eu le presbytère et le cimetière sur donations de ses habitants, le lavoir communal (1872), la mairie-école (1879-1881), la compagnie des Sapeurs-Pompiers (1884) et l’église nouvelle (1888-1889). 

1901-1934 : Le tacot rythme la vie du village permettant de desservir Villefranche-sur-Saône à Tarare.

 

 

1946 : la population était redescendue à un niveau très bas, 341 habitants, mais depuis lors, ce chiffre n’a cessé de remonter pour atteindre 707 habitants en 2018.

 

 

1980 : Fermeture de l’entreprise Favrot détentrice de la marque de textile « Le Petit Diable »

 

 

2004 : Fermeture du dernier café de Jarnioux et reprise de l’activité sous forme associative par le café l’Ephémère exploitant la licence IV appartenant à la mairie.

 

 

2018 : Projet de réhabilitation de la salle des fêtes en conjonction avec la création d’une cantine scolaire dans les mêmes locaux. Signe du dynamisme retrouvé de la commune, ce projet d’envergure aidera l’ensemble des associations et l’école à s’épanouir dans les meilleures conditions. A SUIVRE…

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Icône Google+
Suivez-nous sur Instagram

© 2018 - Syndicat d'Initiative de Jarnioux - Beaujolais - Région Auvergne Rhône-Alpes

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Icône Google+